Les CIRCUITS 2016

Les circuits « à la carte »

Cette année, La Rando du Fromage invente les circuits à la carte !
Sur la base des parcours entièrement refondus en 2015, ce sont une dizaine d’itinéraires qui sont accessibles pour permettre à chacun de composer son tracé selon sa forme et son envie du moment.

Vous êtes bien entraîné et voulez profiter de l’ensemble des centres d’intérêts :
-> optez pour LE GRAND PARCOURS avec ou sans la boucle de Montsalier.

Les 47 km du Grand Parcours vous semblent un peu ambitieux pour arriver dans les temps et profiter du repas et de l’animation sur la place de Banon à l’arrivée :
-> optez pour une des variantes :

Vous privilégiez les singles techniques typés cross-country et une bonne grosse montée vous tente :
–> optez pour le parcours SPORTIF (cf. MOYEN, avec ou sans la boucle Montsalier).

Vous privilégiez les singles techniques et vous voulez faire le fantastique final de l’EPINE DORSALE  :
–> optez pour le parcours PETITS MOLLETS (avec ou sans la boucle Montsalier).

Vous privilégiez les grands espaces et vous voulez faire le fantastique final de l’EPINE DORSALE  :
–> optez pour le parcours EVASION (option LONG ou COURT).

Vous voulez rouler tranquille sur un circuit dédié (aucune partie commune avec les précédents),
mais vos faire plaisir sur un vrai tracé VTT :
-> optez pour la parcours PLAISIR.

 

Tous ces tracés sont décrits sur la page LES CIRCUITS A LA CARTE.

 

Les modifications 2016 / 2015

Globalement les tracés qui avaient été entièrement renouvelés en 2015 sont reconduits pour l’édition 2016, avec, comme précisé ci-dessus, la possibilité de choisir ses options lors de 4 embranchements de façon à construire, à la carte, le parcours correspondant à vos aspirations et ambitions.

Plusieurs modifications (améliorations, variantes, nouveautés, etc.) ont été réalisées pour 2016 :

Parcours KID : même départ que le parcours PLAISIR, amélioration de la traversée de la route, et création d’un nouveau petit tronçon sous la chapelle Notre Dame des Anges pour arriver sur le hameau du Plan.

Parcours PLAISIR : la transition entre la sortie du (très beau) vallon du Largue et la chapelle Notre-Dame des Anges a été revue de façon à supprimer presque entièrement l’utilisation de la route, le tracé emprunte désormais un beau monotrace.

Autres Parcours, partie Montsalier : la boucle optionnelle a été complètement redessinée, le sens a été inversé, une nouvelle descente a été créée et la remontée, est beaucoup moins difficile et plus jolie, le tout constituant une boucle technique et ludique. Le final pour rejoindre le carrefour du Contadour a été simplifié, il s’effectue sur un monotrace et évite ainsi l’usage de la piste montante de transition.

Autres Parcours, partie Redortiers et final du SPORTIF : aucun changement.

Autres Parcours, partie Le Trait – Tinette : la descente « GG » a été améliorée et un échappatoire a été créé de façon à pouvoir éviter la partie la plus difficile de la descente. L’accès à la bergerie des Terres de Roux a été revu, le tracé passe par la ferme de la Tinette et emprunte ensuite le très beau sentier (Tour de Lure) qui mène directement à la Bergerie. Après la bergerie, la montée aux crêtes de Lure se fait par une piste plus directe et moins pentue (malheureusement dans ce secteur il est obligatoire d’emprunter les pistes).

Autres Parcours, Épine Dorsale et final : bien entendu le beau monotrace de plus de 11 km a été conservé et le final est identique à celui de l’année dernière (final commun avec le GRAND PARCOURS et le SPORTIF). Comme maintenant depuis 3 ans, ces parcours se terminent par la « visite » du vieux village de Banon.


Hommage à Gérard Rodriguez

L’année dernière, la petite équipe des traceurs avait (beaucoup) travaillé tout au long de l’année pour proposer lors de l’édition 2015 des parcours entièrement nouveaux, avec l’ambition d’aller jusqu’au crêtes de Lure et ainsi de mettre en pratique notre nouveau paradigme :
« Roulez dans les grands espaces de Haute-Provence ».

Gérard, avec l’énergie qui le caractérisait alliée à sa science des tracés et sa profonde connaissance de la région, a participé plus qu’activement à l’élaboration puis à la réalisation de ces parcours. Le petit diaporama ci-dessous est un petit clin d’œil adressé à Gérard en souvenir des moments de dur labeur et de grande complicité que nous avons partagé avec lui.